Quand la pub se décarcasse (Et Dieu créa Salsa)

1 03 2010

La pub, elle me marque (ha ha). Ma cervelle est emplie d’images, de jingles et d’aphorismes plus ou moins régressifs. C’est comme ça, je n’en suis pas fière, j’en rigole parfois. Et je m’enthousiasme pour telle pub qui est vraiment drôle, ou très très belle, ou absolument pertinente. Ce n’est que de la pub. C’est le mal. C’est mon paysage quotidien. Les murs du métro, les façades des immeubles, à la radio, sur Deezer, partout. La pub, c’est pas bien, mais c’est tellement proche de mon métier, que je dois faire comme si de rien n’était.

Tout ça pour vous montrer une pub pour des chips. C’est joli ; on dit aussi « immersif ». Parce que vous êtes dedans. C’est-à-dire dans les oignons, les tomates, le piment, guidé(e) par une somptueuse et toonesque danseuse (attention, pour avoir l’effet immersif, il faut voir la vidéo sur Vimeo). Allez, faites comme moi, laissez-vous faire.

[Vimeo=http://www.vimeo.com/9194146]

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :