Yaoi!

21 04 2010
yaoi

Dessin de Hirotaka Kisaragi

Je  me coucherai moins bête ce soir puisque j’ai découvert ce qu’est le yaoi. Je me sentirai moins bizarre aussi :  je ne suis pas la seule sur terre à être sensible aux bleuettes gay.

C’est vrai, il y a de quoi redouter les regards interloqués quand vous êtes hétérosexuelle et sensible aux histoires d’amour entre hommes. Alors c’est un sujet qui n’entre pas dans mes conversations mondaines. Enfin jusqu’à aujourd’hui, puisque  le yaoi existe et fait l’objet de nombreux discours sur le web.

Vu sur Actualitté :

« Le Yaoi est un style de manga à l’attention des femmes hétéros qui met en scène des couples d’hommes dans des positions parfois très érotiques. Ce courant plaît également aux hommes gay, mais les véritables mangas qui visent un public homosexuel masculin sont plus virils. »

Détail notable : les auteurs de yaoi sont majoritairement… Des femmes.

Du coup mon intérêt  a priori suspect pour les histoires de cul au masculin est en réalité tout à fait politiquement correct…

Et je peux ainsi désormais joyeusement revenir, par exemple, sur les amours viriles évoquées dans Chacun cherche son chat. Vous savez, quand l’héroïne devine/subit/envie les ébats du colocataire homo, alors qu’elle-même manque cruellement d’amour? Des ombres pas très furtives sur les murs, des râles de plaisir indécents…

Tiens, je me rends compte que le batteur-séducteur-salaud de Chacun cherche son chat, c’est Romain Duris. Un de ses premiers films. Rien à voir avec la choucroute, ok.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :